Rechercher

STATISTIQUES ETHNIQUES

Point sur les statistiques ethniques : on entend souvent que des statistiques ethniques ne sont pas réalisées en France car elles seraient interdites.


La réalité est que des statistiques ethniques sont bien réalisées sinon le Défenseur des Droits n’aurait pas pu rendre un rapport dans lequel il dénonce le fait que les personnes noires et racisées ont 20 fois plus de risques de subir des contrôles d’identité et par cette étude confirme bien le « délit de faciès ».


Ces statistiques sont EXTRÊMEMENT ENCADRÉES depuis la loi sur l’informatique et des libertés datant de janvier 1978.


Il est donc possible de recueillir des informations sur l’origine des individus dans le cadre d’études universitaires, du CNRS, du CNIS, de la CNIL, de l’INED et de l’INSEE.


C’est également dans le cadre d’une recherche universitaire qu’il a été soulevé que les Femmes noires et/ou d’origine africaine étaient plus susceptibles d’accoucher par césarienne (La santé maternelle des « africaines » en Ile de France : racisation des patientes et parcours de soins).

Cette étude dit « Sur dix femmes africaines qui accouchent, six le font par césarienne » et que la césarienne serait utilisé pour limiter leur fécondité ! (On pourrait qualifier cette pratique de stérilisation forcée et à l’insu des intéressées).

Lire à sujet : Le ventre des femmes de Françoise Vergés.


En UK et aux USA les statistiques ethniques sont largement utilisées.

En FRance, la réticence réside dans le fait que les opposant.e.s soutiennent que leur généralisation renforcerait le communautarisme.


Alors que les personnes qui sont en faveur de leur généralisation pensent que cela permettrait de correctement évaluer TOUTES LES INÉGALITÉS SOCIALES, réduirait les discriminations car on pourrait correctement les reconnaître, les nommer et savoir qui en sont les sujets !


Source : le Monde - Legifrance #statistiquesethniques #racisme #inégalités #femmesnoires #accouchement #cesarienne #inégalités #discriminations #noir #noire


1 vue

Sorore Ensemble - sororeensemble@gmail.com