Rechercher

Point sur les différentes aides sociales

La création de la sécurité sociale avait permis de rassembler des groupes sociaux qui composait le salariat vers une convergence d’intérêts.

Aujourd’hui, les aides sociales sont nombreuses mais beaucoup sont méconnues en raison de la difficulté administrative pour y accéder, la culpabilisation et la stigmatisation des populations qui peuvent y avoir recours et leur découragement face à la rigueur bureautique.

Selon l’Observatoire des non recours aux droits et aux services 2 milliards d’euros ne sont pas réclamés par les potentiels demandeurs.ses d’emploi et selon un rapport du Secours Catholique de 2017, trois familles sur dix avec des enfants ne percevraient pas les allocations familiales.

Cela s’explique aussi par le fait que le plafond des personnes bénéficiaires s’est abaissé et les budgets alloués s’appauvrissent.

.

Les aides sociales ont pourtant la double fonction d’égaliser les conditions de vie et de protéger les individus. (soins gratuits, retraite, revenu minimum).

Force est de constater que ces acquis sociaux sont perpétuellement mis en cause et rabotés par les gouvernements successifs (manifestations gilets jaunes, crise des retraites, mouvement des personnels soignant.e.s).

A noter, l’exclusion de ce « catalogue » d’aides sociales des jeunes âgé.e.s moins de 25 ans, qui pour la plupart sont exclu.e.s des dispositifs.

En principe, la loi française considère que les parents sont tenu.e.s à l’obligation alimentaire de leurs enfants jusqu’à leur 25 ans.

17% des personnes en difficulté sont des jeunes adultes.

.

Chose certaine, le système est en crise car les conditions économiques pour soutenir les politiques sociales se sont particulièrement dégradées ces dernières années.

#justicesociale #aidessociales


1 vue
Sorore Ensemble

Association d'entraide, d'écoute, d'accueil et de partage à destination des Femmes

Recevez nos mises à jour

Sorore Ensemble