Rechercher

Karine, Lenny et Ronny ...






1/ Qui es-tu?


Karine, antillaise, bientôt 45 ans, en couple depuis plus d'une dizaine d'années avec l'Amoureux, d'origine béninoise et mère de 2 garçons.

L'aîné va avoir 6 ans le 23 décembre et le cadet 2 ans dans une dizaine de jours.

2/ Combien de fois es-tu parent-e?


2 fois




3/ As-tu une figure masculine qui t'inspire dans ta parentalité ?


Mon papa, qui n'est plus là et qui n'a pas connu mes ses petits-fils.

Pour un homme de sa génération, noir et antillais, je trouve qu'il était assez avant-gardiste concernant l'éducation de ses 2 filles.

Et malgré sa pudeur, je me rappelle de quelques conversations hyper enrichissantes qu'on a eu quand je suis devenue une adolescente.

Malgré les épreuves, j'ai eu de la chance de l'avoir eu comme père.

J'ai appris beaucoup sur l'Amour à travers lui, et à travers sa relation avec ma maman.

Je pense encore plus à lui depuis que je suis devenue maman.

4/ Fonctionnes-tu par rituel.s ? Si oui, lequel/lesquels ?


Je ne sais pas si ce sont des rituels mais j'essaie de garder une certaine routine les jours de semaine pour ne pas perturber les kids.

Ce que j'aime depuis que je suis en télétravail c'est d'aller les chercher tôt et de passer à la boulangerie chercher le goûter.

On prend le temps de flâner : mon grand me raconte sa journée et le petit essaie aussi. Arrivés à la maison, on fonce au salon savourer le goûter devant un dessin animé avant que ne commence la routine du soir (devoirs, sport, douche, repas, temps calme puis dodo).

Le samedi matin aussi on est en mode chill avec Vaiana en fond pendant qu'on prend notre petit-déjeuner en dansant et en chantant.

Le dimanche c'est The day avec Papa (qui travaille le samedi) & là c'est la fiesta !

5/ Quel est l'endroit où tu aimes te ressourcer chez toi?


La salle de bains où je m'enferme à clé pour prendre du temps pour moi ou la cuisine quand je veux m'isoler pour boire mon thé ou ma tisane seule devant la fenêtre.

6/ Quelle est la méthode que tu mets en place pour prendre soin "EXCLUSIVEMENT" de toi?


Etre maman ne me définit pas, cela fait partie de moi.

Je suis une femme avant tout et j'ai toujours veillé à ne pas trop m'oublier.

Donc chaque jour qui passe, je garde du temps Rien que pour moi. Et à moi de choisir à quoi je veux consacrer ce temps.

Tout dépend de l'envie du moment.

Et dans ce cas là je ne suis pas maman, je suis moi, Karine.

7/ Partages-tu tes passions avec tes enfants?


Oui, ça me paraît important : lire, écouter de la musique danser.

On fait du sport presque tous les jours ensemble, on cuisine mais pas que : visite de musée, brunchs, resto, ciné.

Il y a très peu de choses que je ne partage pas avec eux.

Ils font partie de moi et j'aime plus que tout passer du temps avec eux.

8/ Quelles sont les difficultés auxquelles tu t'es heurté-e en étant jeune parent-e?


Le plus dur pour moi a été de reprendre le boulot après le congé maternité.

J'ai de la chance d'avoir toujours été entourée, guidée, aidée par mes proches (notamment ma maman et ma sœur qui a été maman avant moi).

Je ne me rappelle pas de "difficultés" à proprement parler mais l'Amoureux et moi avons dû apprendre à être des parents, à décoder les envies de nos bébés.

On a tâtonné ensemble, on s'est trompés ensemble et on s'est améliorés ensemble.

Une chose qui m'a choquée et qui me choque encore c'est quand tu annonces que tu allaites ton enfant !

Heureusement que j'ai confiance en moi car j'ai entendu de ces choses la première fois ! J'avais l'impression "d'emprunter" les seins d'autrui !

Aujourd'hui ça glisse et je me moque de ce peut penser les gens mais franchement, laissez les gens vivre leurs vies et vivez la vôtre !

Etre parent est l'une des expériences les plus formidables à vivre mais c'est aussi très dur !

Il faut en être conscient et savoir relativiser.

Je n'aspire pas à être une maman parfaite : je souhaite être là pour eux à tout âge et je leur dis que je serai toujours là pour eux, idem pour leur papa !

9/ Le premier voyage avec ton/tes enfants c'était où?


Road-trip aux Etats-Unis avec mon aîné qui avait à peine 8 mois.

Une expérience tellement belle !

On était en famille avec ma sœur, mon beau-frère, mes 2 neveux, ma maman, l'Amoureux et notre bébé !

C'était parfois folklorique quand on nous voyait débarquer !

10/ Matériellement, penses-tu que notre société fait suffisamment pour que nous puissions éduquer et prendre soin de nos familles?


Pas du tout ! Je mesure la chance que j'ai !

J'ai bien conscience de faire partie des privilégiées.

Déjà je vis avec le père de mes enfants, qui est un papa à part entière.

On partage tout ensemble, on travaille, on a un toit sur notre tête, notre frigo est plein, on est en bonne santé et surtout on s'aime!

J'ai des amies proches qui sont des mères célibataires avec des pères quasi absents. Certaines sont malades, pour d'autres ce sont leurs enfants et je vois à travers elles leur quotidien qui est une lutte sans fin !

Parfois je me demande si on fait bien de rester en France !

Je n'oublie pas non plus que je suis la mère de 2 petits garçons noirs...

11/ Si c'était à refaire ...


Je ne changerai rien... aujourd'hui je suis celle que je suis devenue c'est grâce à mes expériences passées, à mes erreurs, mes errances, mes doutes, mes convictions.



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout